Accueil Haut de page
Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google +

La pêche dans le Gard

Le Vidourle dans le Gard

Le Gard offre une diversité de parcours de pêche impressionnante. Les ruisseaux cévenols abritent à l’ouest du département de jolies populations de farios sauvages. Les pêcheurs de carnassiers seront également comblés, que ce soit pour le silure, le brochet, le sandre… Le Vidourle, le Gardon et le Rhône sauront par exemple charmer la plupart des pêcheurs, quelque soit sa technique de pêche fétiche. Sans oublier la possibilité de pêcher en mer… Tous les types de pêche sont donc ici possibles, et les belles populations de poissons présentes imposent le Gard comme une destination pêche à découvrir ou redécouvrir.

Carte des rivières et lacs gardois
Carte du domaine piscicole gardois © Fédération de pêche du Gard

La pêche du carnassier dans le Gard

Le black-bass est bien implanté dans le département. Le Vidourle, fleuve côtier qui se jette en Méditerranée au niveau du Grau du Roi, reste un cours d’eau bien réputé pour rechercher ce poisson depuis des dizaines d’années. La recherche du black-bass pourra aussi passer par le Gardon en aval de Remoulins ou par les lacs de Coste Rouge et de la Valliguière par exemple.

Pour la traque du silure, le Gard est une destination de tout premier choix, avec de nombreux coins et spots prisés, en particulier sur le Canal du Rhône à Sète, le Vistre et bien sûr le Rhône. Un des plus gros silures a par ailleurs été capturé sur le Petit Rhône, avec un poisson de 2m73 pour 130 kg !!

Le brochet est aussi bien présent dans les eaux gardoises qui abritent des spécimens de taille très respectable. On pourra par exemple rechercher Maître Esox sur le Gardon, la Cèze, le Vidourle, les contre canaux du Rhône, le barrage de la Rouvière

Les amateurs de sandre pourront aussi prospecter le Rhône aux alentours d’Aramon, la basse Cèze et le Petit Rhône.

Pour la pêche du carnassier, on pourra également visiter le site de Vergèze. 30 hectares de plans d’eau sont à disposition des pêcheurs : 6 étangs dont un réservoir mouche. Ce site remarquable pour la pêche du carnassier sera intéressant à prospecter principalement pour le brochet, la perche et le black-bass.

Lever de soleil sur le lac de Coste Rouge
Lac de Coste Rouge © Travelers & fish

La pêche de la carpe dans le Gard

Les passionnés trouveront dans les eaux gardoises de nombreux parcours afin de rencontrer des carpes de taille très respectable. La partie basse du Gardon, en aval de Remoulins, abrite de beaux spécimens, que l’on pourra rencontrer sur des parcours de nuit.

Plusieurs parcours carpe de nuit sont également à découvrir sur le Rhône, où on trouvera une intéressante population qui y trouvent un biotope favorable à leur développement.

Sur le Vidourle, les carpes restent d’une taille modeste mais seront par contre très puissantes et combatives.

Les étangs de Vergèze disposent encore d’une belle réputation auprès des carpistes. De très gros poissons y ont été capturés dans un passé pas si lointain. Le cheptel y est toujours intéressant et un parcours carpe de nuit attend les passionnés.

Des parcours carpe de nuit sont également à disposition des amateurs sur le Petit Rhône, le Canal du Rhône à Sète, le plan d’eau de Sautebraut, l’Ardèche ou sur le barrage des Camboux.

Etang de Vergèze
Etang de Vergèze © Travelers & fish

La pêche de la truite dans le Gard

1600 km de cours d’eau classés en 1ère catégorie attendent les pêcheurs. Une belle concentration de parcours est à prospecter dans les Cévennes gardoises, autour de Valleraugue, Le Vigan et Dourbies.

La Vis est par exemple un pur joyau gardois : de nombreux méandres se forment sur son parcours d’une soixantaine de kilomètres et ses eaux cristallines abritent de très jolis farios sauvages méfiantes et combatives.

L’Arre est un autre affluent de l’Hérault : malgré une taille plus modeste, de beaux parcours à truite sont à découvrir aux alentours du Vigan notamment.

L’Hérault est un fleuve côtier qui prend sa source dans le Gard au Mont Aigoual. Toute la partie de ce cours d’eau classée en première catégorie se trouve dans le Gard, et on pourra par exemple arpenter ses berges dans les environs de Valleraugue (où se trouve un « parcours labellisé passion »). La partie aval de la rivière en seconde catégorie est à découvrir, il ne sera pas impossible d’y croiser une belle fario

La Dourbie prend aussi sa source dans les Cévennes gardoises, mais s’en va rejoindre le Tarn 70 km plus à l’ouest vers Millau. Cette rivière mérite sa belle réputation, avec une intéressante population de poissons sauvages, au cœur d’une nature préservée à parcourir et découvrir.

Le Gardon de Saint-Jean mérite également le détour, et sera par exemple à prospecter aux alentours de Saint-André de Valborgne.

La rivière Hérault dans le Gard
La rivière Hérault dans le Gard © Travelers & fish

La pêche en mer

La pêche dans le Gard, c’est aussi un accès à la Méditerranée, sur un linéaire d’une vingtaine de kilomètres. Pêche du loup, de la daurade, de la liche, du thon, de maquereaux, de calamars selon la saison. Toutes les techniques de pêche sont ici envisageables avec une variété de spots intéressante : surfcasting, pêche en étang, pêche en bateau ou du bord depuis une digue… Il sera possible en toute saison de tirer son épingle du jeu en faisant de jolies rencontres.

Liste des guides de pêche

Une liste de 6 guides de pêche pouvant vous accompagner sur les eaux gardoises est proposée sur cette page par la Fédération de pêche du Gard. Toutes techniques de pêche pourront être envisagées en compagnie de l’un de ces guides, à la recherche de nombreuses espèces de poissons : carnassiers, truite, poissons de mer…

La rivière Vis dans le Gard
La rivière Vis dans le Gard © Travelers & fish

Liens utiles

Toutes les informations sur les règles de pêche dans le Gard sont à retrouver sur le site de la Fédération de pêche du Gard. On pourra en particulier prendre connaissance de la brochure « Pêcher dans le Gard », qui présente les principales espèces de poissons d’intérêt sportif dans le Gard. Pour chacune d’entre elles, des idées de spots à visiter y sont présentées.

L’édition 2019 du guide réglementaire sera également à consulter pour prendre connaissance de la réglementation du département.

Il est aussi vivement conseillé de consulter Géopêche. Une carte interactive qui vous permettra de connaître précisément les réserves de pêche, les parcours « no-kill », les parcours carpe de nuit, les pontons PMR, les parcours labellisés…

Géopêche est une carte interactive
La carte Géopêche : très utile pour avoir les informations sur les règles de pêche directement au bord de l’eau…

Pour les règles de pêche en mer, on consultera le site de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer de l’Hérault, qui a notamment publié le « guide du pêcheur maritime de loisir dans l’Hérault et le Gard ».

A visiter dans le Gard

Les sites naturels remarquables à découvrir sont nombreux sur le département. On ira par exemple visiter le Cirque de Navacelles, les Gorges du Gardon, le Mont Aigoual, ou la Camargue gardoise.

Le Gard dispose également d’un riche patrimoine historique et culturel : le Pont du Gard, Nîmes et ses arènes, la cité médiévale de Sommières, ses villages de caractère ou monuments classés seront autant de visites à programmer entre 2 coups de ligne…

Consulter le site de Gard Tourisme pour des informations sur le tourisme dans le Gard, en complément des activités pêche.

Le site du Parc national des Cévennes proposera également des idées de découverte du territoire.

Barrage de la Rouvière
Barrage de la Rouvière © Travelers & fish

Vous aimerez aussi

Pêcher en Ardèche

Pêche sur le lac du Salagou dans l'Hérault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

id facilisis in fringilla eget sed vel, Aenean ipsum tristique