Accueil Haut de page
Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google +

La pêche dans l’Hérault

Pêche sur la Vis dans l'Hérault (34)

La diversité de paysages, son climat méditerranéen et sa position géographique privilégiée offrent à l’Hérault d’indéniables atouts touristiques. Son riche potentiel piscicole enrichit cette attractivité, chacun d’entre nous pourra assurément trouver son bonheur : pêche de la truite sur de magnifiques torrents de moyenne montagne, pêche du carnassier ou de la carpe sur le Salagou, pêche en mer… il y en aura pour toutes les envies !!

Carte des rivières de l'Hérault
Carte du domaine piscicole de l’Hérault © Fédération de pêche de l’Hérault

La pêche de la truite dans l’Hérault

Venu d’Aveyron, l’Orb parcours ensuite plus de 100 km dans l’Hérault pour se jeter dans la mer. Ce joli fleuve côtier abrite de belles truites. Les affluents de l’Orb sont aussi à prospecter dans l’ouest du département, par exemple le Jaur vers Saint-Pons-de-Thomières.

Pêche sur le Jaur et l'Orb
A la confluence du Jaur et de l’Orb © Travelers & fish

A quelques kilomètres de là se trouve l’Agoût, qui va pourtant rejoindre le Tarn bien plus à l’ouest. La partie héraultaise de cette rivière est toutefois magnifique, en amont de la Salvetat-sur-Agoût.

L’Hérault traverse le département du nord au sud. Classé en seconde catégorie sur tout son parcours dans le département, cette rivière héberge tout de même de belles populations de truites farios sauvages. La Vis, affluent de l’Hérault, doit sa renommée à la clarté de ses eaux et à la méfiance des ses truites. Une rivière mythique qu’il faudra savoir apprivoiser… D’autres affluents de l’Hérault sont intéressants à prospecter, en particulier la Lergue dans les environs de Lodève et la Buèges, cours d’eau bien peuplés en truites.

Des plans d’eau de première catégorie seront également à découvrir, pour les amateurs de pêche en lac, en particulier le lac de la Raviège et le lac d’Avène.

La pêche du carnassier dans l’Hérault

Le lac du Salagou reste l’une des principales attractions pour les pêcheurs qui visitent le département, et offre 700 hectares à prospecter dans un cadre splendide. Une bonne qualité d’eau et un biotope favorable à une bonne croissance des poissons expliquent que les différentes espèces de carnassiers y sont toujours bien implantés : brochets, sandres, perches, silures. Des « poissons trophées » y sont régulièrement capturés.

Pêche sur le lac du Salagou dans l'Hérault (34)
Le lac du Salagou © Travelers & fish

Le lac d’Avène (aussi appelé lac des Monts d’Orb), situé au nord du département et alimenté par les eaux de l’Orb, offre un terrain de jeu de plus de 250 ha. Classé en première catégorie, ce plan d’eau abrite toutefois de belles populations de carnassiers. A l’ouest du département, à la frontière avec le Tarn, se trouve le lac de la Raviège (près de 400 ha) également classé en première catégorie. Mais il s’agit aussi d’un plan d’eau réputé pour ses perches, ses sandres et ses brochets. Des réglementations de pêche spécifiques s’appliquent sur ces 2 plans d’eau, à retrouver sur le site de la Fédération de pêche de l’Hérault.

Les parties aval de l’Orb et de l’Hérault classées en seconde catégorie sont aussi à visiter, et peuvent révéler de bonnes surprises pour la pêche de brochets, sandres et black-bass.

Le Vidourle à l’est du département, qui forme une frontière naturelle avec le Gard, reste un terrain de jeu d’exception où on pourra rencontrer brochets, perches et black-bass.

Le Canal du Midi (notamment pour ses sandres), le Lez, le lac des Olivettes offrent par ailleurs de jolis secteurs pour la recherche de carnassiers.

La pêche de la carpe dans l’Hérault

L’Hérault offre plus de 1500 hectares de plans d’eau, les possibilités sont donc nombreuses pour les amateurs de pêche à la carpe. Le lac du Salagou et le lac des Olivettes constituent des valeurs sûres pour cette pêche.

Les fleuves côtiers héraultais du département proposent parmi les meilleurs spots pour pêcher la carpe. L’Hérault dispose d’une richesse piscicole très intéresante, et notamment un beau cheptel de carpes. Des poissons difficiles à convaincre qui peuvent approcher les 15 kilos. Le Vidourle est lui aussi reconnu pour la diversité d’espèces de poissons qu’il abrite. Ses carpes sont aussi réputées pour leur combativité et leur puissance, même si les plus beaux spécimens excèdent rarement les 20 kilos. Un peu plus au sud, l’Orb reste à découvrir, avec des sujets de taille respectable à rencontrer.

Pêche de la carpe sur l'Hérault
L’Hérault en seconde catégorie © Travelers & fish

5 parcours carpe de nuit sont à disposition des pêcheurs sur le département : sur l’Hérault et le Canal du Clot à Agde, sur le Lez à Lattes, sur l’Orb à Lignan-sur-Orb, et le lac du Salagou.

La pêche en mer dans l’Hérault

Entre l’Aude et le Vidourle qui se jetent en Méditerranée, ce sont près de 90 km de côtes héraultaises qui s’offrent aux pêcheurs. Des terrains de jeu variés incluant les nombreux étangs du littoral, les plages, les digues… La diversité des espèces de poissons à rencontrer est l’assurance de pouvoir passer de bons moments au bord de l’eau, quelle que soit la saison : calamar, daurade, loup, maquereau, thon rouge, congre, sar…

Les embouchures de cours d’eau qui se jettent en mer sont également d’excellents secteurs. L’Aude vers les Cabanes de Fleury, l’Orb aux alentours de Valras Plage, l’Hérault à Agde sauront se montrer productifs selon les saisons et les conditions de pêche.

Le Fort de Brescou
Le Fort de Brescou © Travelers & fish

Liens utiles

Consulter le site de la Fédération de pêche de l’Hérault pour des précisions sur les règles de pêche. On pourra par exemple lire le guide 2019 de pêche dans l’Hérault. Une carte interactive très complète est également proposée sur le site de la Fédération.

Pour des informations précises et actualisées sur les règles de pêche, on visitera également Géopêche. Cet outil montre les principaux points d’intérêt pour les pêcheurs : parcours spécifiques, réserves de pêche, réseau hydrographique, mises à l’eau des bateaux, etc.

Pour les règles de pêche en mer, on consultera le site de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer de l’Hérault, qui a notamment publié le « guide du pêcheur maritime de loisir dans l’Hérault et le Gard ».

A visiter dans l’Hérault

Les domaines viticoles maillent l’ensemble du département, et peuvent permettre des haltes réparatrices entre 2 parties de pêche… Coteaux-du-Languedoc, Saint-Chinian, Pic Saint-Loup et Faugères font ainsi partie du patrimoine héraultais !!

Les sites naturels à découvrir sont nombreux : Cirque de Navacelles, paysages du Parc naturel régional du Haut Languedoc, Etang de Thau… L’Hérault dispose de merveilles naturelles aux 4 coins de son territoire.

Le patrimoine culturel n’est pas en reste, la visite de villages classés constitue par exemple autant de balades incontournables : Saint-Guilhem le Désert, Pézenas, Olargues, Minerve, Fraïsse sur Agoût, Lodève.

Ne pas hésiter à consulter le site Tourisme Hérault pour préparer son voyage sur le volet touristique.

Les vignes qui surplombent l'étang de Thau
Les vignes qui surplombent l’étang de Thau © Fish & Child(ren)

Vous aimerez aussi

rivière Hérault dans le Gard

l'Alzeau dans l'Aude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mattis luctus dapibus quis justo Phasellus lectus mi, ipsum