Accueil Haut de page
Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google +

Açores

Sete Cidades sur Sao Miguel (Açores)

Seta Cidades sur Sao Miguel, Açores © Fish & Child(ren)

Entre le Portugal et le continent américain, au beau milieu de l’Océan Atlantique, se trouvent les Açores. Neuf îles encore préservées d’un tourisme de masse qui se révèlent être une destination de rêve pour les pêcheurs voyageurs.

Si la pêche en mer ou depuis la côte disposent à coup sûr d’un potentiel très intéressant, la pêche en eau douce connaît également un fort développement sur les lacs ou les cours d’eau de São Miguel et de Florès.

Pêche en eau douce

Le Secrétariat régional d’Agriculture et des Forêts des Açores publie un document de présentation intitulé « Pêche Sportive dans les eaux intérieures de la Région ». L’ensemble des informations et réglementations sur la pêche en eau douce peuvent également se consulter sur ces pages du site du Secrétariat régional d’Agriculture et des Forêts des Açores.

Pour pêcher dans les « eaux intérieures », il convient de se procurer une licence de pêche. L’ensemble des informations sur les différents types de licence sont à consulter également sur cette page du Secrétariat régional d’Agriculture et des Forêts des Açores. Il est par exemple possible d’acheter une licence touristique pour la modique somme de 2,03 €, qui permet de pêcher pour une période de 30 jours consécutifs. La « licence spéciale » coûte 1,03 € et permet de pêcher pendant 10 jours.

Ces documents sont à se procurer directement sur place : des bureaux sont ainsi ouverts au public sur l’île de Sao Miguel, à Ponta Delgada (rua do Contador).

La pêche en eau douce peut seulement se pratiquer sur 2 îles : São Miguel et Florès.

Sur São Miguel, on pourra trouver des truites arc-en-ciel sur les rivières Alegria, Bispos, Guilherme, Grande, Limos, Moinhos, de Praia, Salga.

La pêche est également autorisée sur quatre lacs : Sete Cidades (carpe, brochet, perche et gardon), Fogo (carpe et truite), São Brás (black-bass, perche), Furnas (carpe, brochet, sandre, perche et gardon).

Sur Florès, on peut pêcher des truites sur le lac de Lomba et différentes rivières : Moinhos, Além Fazenda, Fazenda, Silva Urzela, Grande.

Rivière à truites (Flores aux Açores) et un pêcheur
Rivière à truites sur Flores

Les saisons de pêche aux Açores

La pêche de la carpe et du gardon est ouverte toute l’année.

Le sandre, le brochet et la perche peuvent se pêcher entre les mois de juin et d’octobre.

La saison du black-bass s’étend de juillet à mi-mars.

La truite peut se pêcher de mai à août (excepté sur le lac de Fogo sur São Miguel, où la saison dure jusque fin octobre).

À noter que dans les eaux où la truite est présente, il n’est pas autorisé de pêcher d’autres espèces lorsque la saison de la truite est terminée.

Tailles limites de capture/quotas journaliers

Pour la truite, la taille limite de capture est fixée à 19 cm ; le quota est fixé à 15 truites (excepté sur le lac de Fogo où le quota est fixé à 20 poissons).

Pour le sandre et le brochet, le pêcheur peut garder 3 poissons maximum, d’une taille supérieure à 40 cm.

Pêche en mer

Les règles officielles de pêche en mer sont régies par le décret législatif régional n° 9/2007/A du 19 avril 2007 (à consulter sur le site du Gouvernement des Açores, en portugais bien sûr !!). Ce document précise le régime juridique de la « pêche ludique », qui englobe pêche de loisir, pêche sportive (en compétition), pêche sous-marine et pêche touristique (lorsque l’on pêche en utilisant une compagnie autorisée pour l’activité touristique maritime).

coucher de soleil sur Faja Grande, Flores (Açores)
Coucher de soleil sur Faja Grande, Flores (Açores) © Fish & Child(ren)

Il n’est pas nécessaire d’avoir une licence ou un permis pour pêcher l’océan du bord. En revanche, une licence est nécessaire pour la pêche sous-marine (licence personnelle), ou pour la pêche de loisir à bord d’un bateau (cette licence n’est pas personnelle, mais pour le bateau).

La licence pour la pêche sous-marine coûte 5 € par jour, ou 10 € par mois, 25 € pour l’année, ou 75 € pour 3 ans. Celle pour la pêche à bord d’un bateau coûte 10 € par jour, 20 € par mois, 50 € par an ou 150 € pour 3 ans.

À noter par exemple que pour la pêche à la ligne, il est possible d’utiliser au maximum 9 hameçons par ligne. Il existe également des restrictions sur la taille de ces hameçons : l’espace entre la hampe et la pointe de l’hameçon doit être supérieur à 12 mm (si la ligne n’est composée que de « monofilament de nylon, il n’y a pas de restriction sur la taille de l’hameçon).

Pour la pêche de loisir du bord, sont par ailleurs définis des « poids maximum de capture ». Une limite journalière est fixée pour chaque pêcheur à 7,5 kg de poissons d’une longueur inférieure à 40 cm, augmenté de 5 poissons d’une taille supérieure ou égale à 40 cm.

Ce décret précise qu’il existe des « zones d’activité interdites » et des « espaces classifiés » (articles 20 et 21) : il est par exemple interdit de pêcher à moins de 50 mètres de lieux fréquemment utilisés comme zones de baignades.

Pour les tailles minimales de capture, et pour savoir quelles sont les saisons où la pêche est autorisée en fonction des espèces de poisson, on se référera à ce document produit par le Gouvernement Régional des Açores.

Ce document ayant été actualisé en février 2017, des modifications ont pu intervenir à la marge entre temps, il est toutefois possible de se faire une idée précise de la réglementation locale. À titre d’exemple, la taille minimale de capture est de 27 cm pour la rascasse du fond, ou de 15 cm pour une bogue, ou de 140 cm pour le congre.

La pêche au thon rouge de l’Atlantique est par ailleurs fermée pour la pêche ludique et sportive entre le 15 octobre et le 15 juin.

panorama sur Sao Miguel et hortensias (Açores)

Ils parlent des Açores…

  • Retrouvez quelques conseils pratiques pour organiser votre voyage aux Açores sur notre blog de voyages en famille : Fish & Child(ren)
  • L’archipel des Açores, sœur jumelle de l’Islande… c’est le constat d’Alexandra sur Itinera Magica, un article intéressant qui vous fait voir ces îles différemment !
  • Et, si en plus de pêcher, vous avez envie de tenter le canyoning, retrouvez le retour d’expérience d’Estelle sur Curiosity Escape.

Carte des récits de pêche au Portugal

Une information en + ?

Contactez-nous pour contribuer

© Toutes les photographies sont notre propriété exclusive.