Accueil Haut de page
Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google +

Canada

Pêche au Canada, dans le Jasper National Park (Alberta)

Jasper National Park, Alberta © Johan Lolos

Pêcher au Canada est probablement le rêve de tout pêcheur voyageur en quête de grands espaces, de territoires sauvages préservés, et de populations de poissons abondantes et diversifiées. Saumons atlantique du Québec, dorés de l’Alberta, steelhead de Colombie-Britannique, smallmouth bass de Nouvelle-Écosse, ombre arctique du Saskatchewan, sockeye du Yukon… La pêche au Canada offre des possibilités infinies… encore faut-il pouvoir préparer efficacement son voyage, et faire un choix parmi l’ensemble des destinations offertes par ce pays !!

Travelers & fish essaye de vous simplifier la vie, en orientant vos recherches en fonction de la province ou du territoire convoité, en vous apportant les principales informations utiles, et en proposant les liens les plus pertinents pour préparer au mieux vos sessions de pêche avant le départ.

Où pêcher au Canada ?

La gestion de la pêche au Canada est partagée entre le gouvernement fédéral, les provinces et les territoires. D’une manière générale, les provinces et les territoires gèrent les espèces d’eau douce, quand le gouvernement fédéral s’occupe des espèces marines.

Le Canada regroupe 10 provinces et 3 territoires : voici pour chacun d’entre eux des pistes pour affiner vos préparatifs.

Québec

Il s’agit de l’une des destinations les plus prisées par les pêcheurs voyageurs francophones. La beauté des paysages québécois, les possibilités de pêche exceptionnelles de cette province y sont certainement pour quelque chose !! Brochet, saumon atlantique, black-bass, touladi, dorés… et bien d’autres espèces de poissons vous attendent.

Les règles de pêche du Québec par Travelers & fish.

L’ensemble des informations sur les règles de pêche au Québec sont également à retrouver sur le site du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec.

Si d’autres activités sont envisagées, voici le lien vers l’Office du tourisme du Québec : Québec Original.

Colombie-Britannique

Au sud-ouest du Canada, entre l’Alaska et le Washington, s’étend la Colombie-Britannique. Une vaste province au potentiel de pêche tout aussi reconnu et réputé, qui offre une diversité de parcours proprement exceptionnel : saumons du Pacifique, smallmouth bass, brochet, steelhead, truites (fario, arc-en-ciel), omble de fontaine… sont au programme.

Les règles de pêche en Colombie-Britannique par Travelers & fish.

À consulter avant le départ : la brochure de pêche en Colombie-Britannique pour 2018-2019, publiée par le Ministry of Forests, Lands and Natural Resource Operations, l’autorité locale qui donne toutes les informations pour la pêche dans cette province du Canada.

Pêche en Colombie Britannique
Pêche en Colombie-Britannique © Destination Canada

Nouveau-Brunswick

Le Nouveau-Brunswick est une petite province par la superficie (comparée à ses voisines canadiennes), mais une grande province par la diversité des parcours de pêche qu’elle propose. Pêche en rivière, pêche sur un des innombrables lacs, ou pêche en mer (sur le Golfe du Saint-Laurent, la baie de Fundy…) : tout pêcheur voyageur peut trouver son bonheur au Nouveau-Brunswick.

Les règles de pêche du Nouveau-Brunswick par Travelers & fish.

Le Gouvernement du Nouveau-Brunswick met en ligne l’ensemble des informations utiles pour pêcher sur son territoire, sur ces pages. On pourra également consulter la brochure 2018 pour la pêche dans le Nouveau-Brunswick.

Alberta

Au centre ouest du Canada (juste à l’est de la Colombie-Britannique) se trouve l’Alberta. Cette province n’a pas d’accès à la mer, mais dispose d’un tissu hydrographique intéressant pour la pêche sportive, que ce soit à l’ouest vers les montagnes Rocheuses ou même plus à l’est vers les Grandes Plaines. Une grande variété de poissons d’eau douce (brochet, dorés, esturgeon, whitefish et de nombreuses espèces de salmonidés par exemple…) attendent les pêcheurs, qui devront respecter une réglementation assez complexe.

Ces règles de pêche en Alberta sont à consulter sur ce site du Gouvernement de l’Alberta. Pour les règles de pêche sur les différentes rivières, ce moteur de recherche est par exemple intéressant : Alberta fishing guide – location search.

Pêche du brochet dans l'Alberta (Island Lake)
Pêche du brochet dans l’Alberta (Island Lake) © Travel Alberta/ Sabrina Hill

Ontario

L’Ontario se trouve à l’ouest du Québec, au nord des Grands Lacs d’Amérique du Nord. Il s’agit d’une grande province, de par sa taille, son nombre d’habitants, et sa richesse piscicole. On peut en effet pêcher dans l’Ontario omble de fontaine, brochet, doré, black bass, mais aussi du saumon royal dans la région des Grands Lacs… L’office de tourisme de l’Ontario précise les espèces de poisson qui peuplent ses eaux et fournit des conseils sur les endroits où rechercher ces poissons.

Le Gouvernement de cette province propose en français sur ces pages l’ensemble des informations utiles lorsque l’on souhaite pêcher en Ontario. On pourra également télécharger la brochure de pêche 2018 pour la pêche en Ontario (en version française…).

Pêche dans l'Ontatio (Wabakimi Provincial Park)
Pêche dans l’Ontatio (Wabakimi Provincial Park) © Image Ontario

Saskatchewan

La province du Saskatchewan se trouve au centre du Canada, au nord du Montana. On retrouve sur ce territoire de nombreuses espèces de poisson recherchées par les pêcheurs sportifs : brochet, black-bass, doré, perche, ombre arctique et différents salmonidés. Sur ce vaste territoire peu densément peuplé et au développement touristique mesuré, le « potentiel pêche » est plus qu’intéressant !!

Toutes les informations pour pêcher dans le Saskatchewan sont à consulter sur le site du gouvernement de cette province : Saskatchewan.ca-angling. À lire en particulier, des informations sur les permis de pêche (possibilité de se les procurer en ligne) ; il est également possible de télécharger le document officiel présentant les principales règles de pêche dans le Saskatchewan (The Fisheries Regulation). Une brochure décrivant la pêche au Saskatchewan a été publiée en français, mais elle date de 2017.

Manitoba

Le Manitoba se trouve au centre du Canada, entre l’Ontario et le Saskatchewan. Cette province s’ouvre au nord-est sur la baie d’Hudson, et dispose de plus de 100 000 lacs, dont certains très grands comme le lac Winnipeg.

La brochure de pêche dans le Manitoba en 2018 peut se télécharger ici (à lire en anglais). Les informations sur les permis de pêche en Manitoba sont à consulter sur cette page du Gouvernement du Manitoba.

Pêche dans le Manitoba (Shining Falls Lodge)
Pêche dans le Manitoba (Shining Falls Lodge) © Office de tourisme du Manitoba

Terre-Neuve-et-Labrador

Terre-Neuve-et-Labrador, située à l’est du Québec, dispose de presque 30 000 km de côtes, ainsi que de nombreux plans d’eau et cours d’eau abritant de jolies populations de poisson d’eau douce, le tout avec une pression de pêche mesurée. La densité de population est en effet faible sur ce territoire, pour un tourisme raisonnablement développé par rapport à d’autres provinces canadiennes.

Il est possible de télécharger le guide du pêcheur à la ligne 2017-2018. Ce document résume notamment les règles de pêche pour le saumon, la truite et l’éperlan (saisons de pêche, zones de pêche, limites de prise…).

On pourra aussi télécharger le dépliant touristique de Terre-Neuve-et-Labrador sur le site exploretnl.ca : informations générales sur l’histoire, la culture, la nature et la découverte des différentes régions de cette province.

Nouvelle-Écosse

La Nouvelle-Écosse se trouve à l’est du Nouveau-Brunswick, sur la côte Atlantique du Canada. Ce petit territoire offre également tout type de pêche et une belle diversité de poissons aux pêcheurs sportifs (saumon, brochet, truite, achigan à petite bouche…) sur plus de 7000 km de côtes, plus de 100 rivières et pas loin de 7000 lacs…

Toutes les informations sur la pêche en Nouvelle-Écosse sont à consulter (en anglais) sur novascotia.ca-sportfishing : réglementation, contacts des guides en fonction des régions, permis de pêche.

Novascotia.com propose par ailleurs des informations générales sur la pêche sportive, en donnant par exemple des coordonnées et contacts pour partir pêcher en bateau.

Ile-du-Prince-Edouard

L’Ile-du-Prince-Edouard est la plus petite province du Canada, située à l’est du Nouveau-Brunswick, au nord de la Nouvelle-Écosse, dans le golfe du Saint-Laurent. L’île fait 200 km de long, et au maximum 60 km de large. La pêche en eau douce se concentre sur 3 espèces (saumon atlantique, truite arc-en-ciel, omble de fontaine) ; la pêche en mer est bien développée, vous pourrez trouver un certain nombre de bateaux et de guides prêts à vous accompagner pour une sortie : Tourismpei-peche-mer.

Les principales informations liées à la pêche dans cette province sont à lire en anglais sur ces pages des autorités locales Prince Edward Island – angling : prix et types de permis, saisons d’ouverture… Le guide complet pour la pêche sur l’Ile-du-Prince-Edouard est à consulter et lire (toujours en anglais) sur Princeedwardisland – angling summary 2018.

Yukon

Au nord-ouest du Canada se trouve le Yukon : une grande province d’une surface comparable à l’Espagne, mais peuplée de moins de 40 000 personnes ! Le Yukon est une destination prisée pour profiter d’une nature préservée et généreuse, à la recherche des nombreuses espèces de poisson d’intérêt pour la pêche sportive : grand brochet, saumons du Pacifique, touladi, ombre arctique, truite arc-en-ciel, Dolly Varden…

Les règles de pêche du Yukon par Travelers & fish.

On consultera les informations pour pêcher dans le Yukon sur ces pages de Yukon Government (brochure de pêche 2018-2019, précisions sur les permis de pêche, et même quelques conseils pour les techniques de pêche à privilégier en fonction des poissons recherchés).

Nunavut

Le Nunavut est un territoire immense, juste à l’ouest du Groenland, abritant lui aussi moins de 40 000 habitants.

Le tourisme pêche se développe dans cette grande région, et il est possible de consulter différents documents publiés par les autorités locales. On téléchargera par exemple le Nunavut Tourism fishing guide qui donne des informations générales (par exemple les contacts pour une douzaine de camps de pêche ou lodges), et qui décrit également les aires de répartition des principales espèces de poissons présentes. On consultera également le sport fishing guide publié en 2017 : la version 2018 ne semble pas avoir été publiée, mais peu de modifications seraient à signaler d’après les autorités locales (les points précis de règlement seront donc à vérifier sur place).

Le Gouvernement de cette province donne aussi les informations concernant les permis requis pour pêcher dans le Nunavut.

Territoires du Nord-Ouest

Ce grand territoire peu peuplé, situé entre le Yukon et le Nunavut, au nord de l’Alberta, a plus de 10 % de sa surface recouverte d’eau. Le potentiel de pêche est bien présent, avec des ombles chevaliers, des ombres arctiques, des corégones, des dorés, des brochets, des touladis ou encore des Dolly Varden…

Le Ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles donne toutes les informations concernant les permis de pêche, en anglais. La brochure de pêche 2018-2019 « Northwest Territories Sport Fishing Regulations Guide » est également à consulter avant de partir pêcher dans les Territoires du Nord-Ouest.

L’office de tourisme local, Spectacular Northwest Territories, propose aussi des informations intéressantes sur la pêche, en particulier des liens et contacts pour trouver des guides locaux et autres lodges.

Omble chevalier pêché dans les Territoires du Nord-Ouest
Omble chevalier pêché dans les Territoires du Nord-Ouest © Paul Vecsei/NWT Tourism

Liens vers autres infos utiles

Pêche et Océan Canada propose de très nombreuses informations intéressantes sur la biodiversité nord-américaine, des publications scientifiques, des précisions sur les espèces aquatiques envahissantes… et bien sûr également beaucoup de données liées à la pêche au Canada : pages consacrées à la pêche récréative, informations sur les espèces de poissons présentes dans ces eaux ou sur les méthodes de gestion des populations piscicoles par exemple. En résumé, une source d’informations inépuisable pour la pêche dans ces régions, à consulter avant le départ.

Voici le lien vers le site officiel de l’office du tourisme du Canada : Canada – Explorez sans fin. Utile notamment pour planifier d’autres activités entre 2 sessions pêche !!

Infos en +

Pour voyager au Canada, il est nécessaire de posséder un passeport biométrique et faire une demande d’AVE (Autorisation de Voyage Electronique) si vous êtes exempté de visa – ce qui est le cas des citoyens français par exemple.

Pour vérifier exactement les documents dont vous avez besoin pour voyager au Canada, selon votre nationalité, vous pouvez vous rendre sur le site du Gouvernement du Canada.