Accueil Haut de page
Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google +

Corse

plage de l'ostriconi en Corse

Au cœur de la Méditerranée, la Corse est un territoire unique, un terrain de jeu d’exception pour les pêcheurs. Une île montagneuse qui donne naissance à une multitude de cours d’eau abritant de jolies populations de truites (dont la fameuse macrostigma). Un territoire également ouvert sur la mer, offrant ainsi des possibilités de pêche quasi infinies, au sein de paysages sauvages souvent préservés.

Réglementation de la pêche en Corse – eau douce

La réglementation pour la pêche en eau douce en Corse est encadrée par deux arrêtés préfectoraux, précisant pour chacun des deux départements les tailles minimum de capture, les dates d’ouverture de la pêche et les réserves de pêche.

Une des spécificités de la réglementation française liée à la pêche réside dans le « classement des cours d’eau ». En France, une distinction est faite entre 2 types de cours d’eau (et plans d’eau).

  • Les cours d’eau de 1ère catégorie, où le peuplement piscicole est dominé par la présence de salmonidés (par exemple les truites) ;
  • Les cours d’eau de seconde catégorie, où la présence de cyprinidés domine (les poissons blancs et les carnassiers). Dans les eaux corses de 2ème catégorie, on recherchera notamment des brochets, des sandres, des mulets ou des carpes.
Le Fiumorbo
Le Fiumorbo © Travelers & fish
Une magnifique truite du Fiumorbo dans l'épuisette, avant la remise à l'eau
Les robes magnifiques des truites du Fiumorbo © Travelers & fish

Dates d’ouverture de la pêche en Corse

Il est possible de pêcher en Corse en 1ère catégorie entre le 10 mars 2018 et le 16 septembre 2018.

Pour la 2ème catégorie, il existe des différences entre Corse du Sud et Haute-Corse :

  • la pêche du brochet est ouverte tout le mois de janvier 2018, puis entre le 1er mai et le 31 décembre 2018 en Haute Corse ;
  • pour la Corse-du-Sud : la pêche du brochet est ouverte du 1er janvier au 28 janvier 2018, puis du 21 avril au 31 décembre 2018. On peut pêcher truites, saumon de fontaine, omble chevalier et cristivomer entre le 10 mars et le 16 septembre 2018 en seconde catégorie.

A noter l’existence de périodes d’ouvertures spécifiques, par exemple pour l’anguille jaune, ou pour les écrevisses à pattes grêles, à pattes rouges et des torrents.

Tailles minimales de capture

En Corse, la taille minimale de capture est fixée à 18 cm sur les cours d’eau pour les truites et saumon de fontaine (23 cm sur les plans d’eau pour ces 2 espèces). Dix captures de salmonidés sont autorisées par jour et par pêcheur. Dans les eaux de seconde catégorie, la taille minimale de capture est de 40 cm pour le sandre, 50 cm pour le brochet et 20 cm pour le mulet.

Réserves de pêche de l’île – parcours no-kill

L’article 2.2 de l’arrêté concernant la Haute-Corse précise les portions de cours d’eau qui sont placés en réserve pour l’année 2018, en vue de protéger la truite macrostigma en Corse : ruisseau de « Sorbaghja », de la source au pont de Cambia ; les deux lacs de Rina et la portion de cours d’eau entre les deux lacs (commune de Ghisoni) ; la Casaluna et ses affluents de leur source à la confluence avec le Golo. Il convient également de se référer à l’article 2.3 de cet arrêté pour prendre connaissance de 5 ruisseaux dont des parcours ou tronçons sont des réserves de pêche temporaires en Haute-Corse (Speloncellu, Rancichedda, Manica, E Ventose, Golu).

gorges de la Restonica
La Restonica, proche du lac de Mélo © Travelers & fish

Un parcours No-kill a par ailleurs été instauré « sur le tronçon des cours d’eau Restonica et Tavignano compris entre l’Auberge de la Restonica, sur la Restonica, et le pont de la gare sur le Tavignano – commune de Corte ». Sur ce parcours, les poissons doivent donc être remis à l’eau, on peut pêcher à l’aide d’une « seule canne tenue en main », avec un hameçon simple sans ardillon (ou ardillon écrasé).

L’article 2 de l’arrêté dédié à la Corse du Sud liste les cours d’eau classés en réserve pour l’année 2018 (se référer à l’arrêté pour connaître les sections de rivières exactes). Sont concernés les ruisseaux Carnevale, Chjuvone, Belle e Buone, Annedu, Sagone, Purcelli Sambuccu, Calderamolla, Veraculongu et Codi.

Des réserves temporaires (RTP) créées par la Collectivité territoriale de Corse sont également fermées à la pêche, et listées en annexe III de l’arrêté de Corse du Sud : RTP de Saint Antoine et d’Uccialinu, RTP des Pozzi di Marmano, RTP du Val d’Ese.

A noter également l’existence du parcours No-kill de la Gravona, dans la région d’Ajaccio Celavu-Prunelli, destiné à protéger le poisson tout en le pêchant à la mouche.

Autres spécificités liées à la pêche en Corse

A noter que la pêche au vairon mort est interdite en Corse (Cf. article 13 de l’arrêté préfectoral n°2006-31-13 du 31 janvier 2006).

Pour la pêche de l’anguille jaune, tout pêcheur doit renseigner un carnet de pêche (date et lieu de capture, stade de développement, nombre d’individus capturés – ou poids). Les pêches de l’anguille argentée et de la civelle (taille inférieure à 12cm) sont interdites. La pêche de l’anguille jaune fait l’objet d’attentions particulières dans chacun des 2 arrêtés, il convient de bien se renseigner avant de pêcher cette espèce de poisson.

Réglementation pour la pêche en mer

On consultera le site de la DIRM (Direction Interrégionale de la Mer Méditerranée) pour trouver les informations sur la pêche maritime de loisir.

La taille minimale (ou le poids minimal) de capture effectuée dans le cadre de la pêche de loisir des organismes marins sont précisés dans l’arrêté ministériel du 26 octobre 2012. Pour les tailles minimales de captures (ou poids) des poissons, coquillages et crustacés, on pourra également consulter ce tableau, plus « lisible ». Voici par exemple quelques tailles minimales de captures : 23 cm pour la dorade grise et la dorade royale, 60 cm pour le congre, 24 cm pour la sole, 18 cm pour le maquereau, 23 cm pour le sar commun.

A noter qu’il est interdit de pêcher le mérou (Epinephelus marginatus), le corb (Sciaena umbra) et le cernier (Polyprion americanus) en Corse.

Pour des spécificités de réglementation sur la Corse, on consultera en particulier ces pages du site de la DIRM, qui évoquent notamment la pêche aux oursins sur le littoral Corse, et aussi la pêche de loisir des calamars dans la réserve naturelle des Bouches de Bonifacio.

La DIRM nous propose par ailleurs sur cette page de télécharger 2 cartes de réserves de pêche et de plongée.

Pêche en mer en Corse sur la plage de l'Ostriconi
Pêche sur la plage de l’Ostriconi © Travelers & fish

Permis de pêche

Il n’y a pas besoin d’avoir de permis pour la pêche en mer. Pour la pêche en eau douce, différents types de permis sont proposés :

  • La « carte annuelle personne majeure », coûte 68 €, et permet de pêcher sur tous les parcours de l’association de pêche (hors parcours et plans d’eau spécifiques nécessitant l’achat d’option supplémentaire) ;
  • La « carte annuelle réciprocitaire Interfédérale personne majeure » coûte 96 €, permet de pêcher également sur un grand nombre de départements de France métropolitaine (pour tout savoir sur la réciprocité, consulter cartedepeche.fr) ;
  • La « carte annuelle personne mineure » : 20 € ;
  • La « carte annuelle découverte » pour les jeunes de moins de 12 ans : 6 € ;
  • La « carte annuelle découverte femme » : 33 € ;
  • La carte journalière : 16 € ;
  • Une carte valable 7 jours consécutifs : 32 €.

L’ensemble de ces permis peuvent s’acheter en ligne sur ce site cartedepeche.fr.

Coucher de soleil sur le Fiumorbo
Coucher de soleil sur le Fiumorbo © Travelers & fish

Sources

Pour des compléments d’informations, ne pas hésiter à contacter directement la Fédération de Pêche de Corse (04.95.23.13.32 – federation.peche.corse@wanadoo.fr).

Ce sont 2 arrêtés préfectoraux qui fixent les règles de pêche en eau douce :

  • l’arrêté DDTM2B/SEBF/EAU/N°/2018-03-05-001 en date du 5 mars 2018, produit par la Préfecture de la Haute-Corse ;
  • l’arrêté n°2A-2018-02-15-001 du 15 février 2018, publié par la Préfecture de la Corse-du-Sud.

Pour la pêche en mer, c’est la Direction Interrégionale de la Mer Méditerranée qui publie les règles de pêche : ne pas hésiter à visiter son site !!

Récit de pêche en Corse

Pour en savoir plus sur la pêche à la truite en Corse, vous pouvez continuer la lecture par le récit de mon voyage de pêche dans la vallée du Fiumorbo.

Donec quis, luctus pulvinar mattis ipsum sed