Accueil Haut de page
Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google +

Ecosse

Site des Three Sisters dans le Glen Coe

© Travelers & Fish - Site des Three Sisters dans le Glen Coe

L’Écosse dispose d’un tissu de rivière et d’un nombre de lacs (dire « lochs ») simplement ahurissant !!

Certes, le climat est spécial (il pleut et il fait soleil tous les jours !), certes en hiver les jours sont très courts, mais à partir du mois de mai les poissons commencent à sortir de leur léthargie : la nature s’éveille et reprend ses droits.

Les Écossais semblent quasiment délaisser la pêche à la truite ; par contre, le tourisme de la pêche au saumon et à la truite de mer est pleinement développé autour de rivières mythiques. Pour en citer quelques-unes : la Don, la Dee (autour d’Aberdeen à l’est de l’île), les rivières Esks plus au sud, la Tay (encore) plus au sud vers Dundee, la Tweed sur la frontière anglaise et bien sûr la Spey au nord est d’Inverness…

Généralités sur la réglementation

En Écosse, il n’existe pas de licence de pêche nationale (sauf pour la pêche dans la région Border Esk à la frontière avec l’Angleterre, où l’ « Environment Agency rod licence » est requise). Pour pêcher en eau douce et les poissons migrateurs (mer et eau douce), il est par contre nécessaire d’obtenir localement un permis (une permission écrite – « written permission » dans les textes) du propriétaire ou de l’association de pêche. Concrètement, il s’agit souvent de se rendre au bureau de poste, magasin de pêche du village, ou autre petite boutique qui délivre le précieux sésame ainsi que les infos utiles sur les conditions de pêche, les techniques autorisées, etc.. Il est également possible d’acheter certains permis en ligne (cf. plus bas « liens vers les infos utiles »).

La pêche en mer est gratuite en Ecosse (sauf pour le saumon et la truite de mer). Attention pour les estuaires : le permis de la rivière est nécessaire pour pêcher à environ 1.5 km de l’estuaire.

A noter que la pêche au vif (à l’aide de poissons vivants, ou de tout autre vertébré) est illégale en Ecosse.

Quelques règles spéciales pour les migrateurs

La règles de pêche pour les poissons migrateurs sont strictes en Ecosse. Pêcher le migrateur sans autorisation écrite du propriétaire ou de l’association de pêche locale est considéré comme une infraction criminelle (« criminal offense » en anglais dans le texte) !!

Tuer un saumon avant le 1er avril constitue également une infraction.

À noter que la pêche du saumon et de la truite de mer est interdite le dimanche.

Dates d’ouverture et meilleures saisons

La pêche de la truite fario (brown trout) est ouverte du 15 mars au 6 octobre sur la plupart des cours d’eau (il n’y a pas de fermeture générale pour la truite arc en ciel ou l’ombre).

Les dates d’ouverture pour la saumon et la truite de mer varient d’une rivière à l’autre. Ces dates d’ouverture sont précisées pour une quarantaine de rivières du pays sur ce site : Fishpal-Scotland-Legal.

La pêche en mer et aux carnassiers est ouverte toute l’année.

La meilleure saison pour le saumon et la truite s’étire sur la plupart des parcours de fin avril à début octobre, même s’il est possible de tenter des saumons dès janvier/février sur certaines rivières.

pêcher en Ecosse

Pour les principales îles écossaises, il est possible de trouver des informations pour préparer son départ, généralement auprès de clubs de pêche locaux.

Iles Shetland

Pour les îles Shetland, visiter le site Shetland Anglers Association qui donne les principales règles de pêche et précise également où peut s’acheter le permis (qui peut également s’acheter en ligne pour 30 £). Ce même site (décidément très complet !) consacre une page spécifique à la description des mouches à utiliser sur ces îles. La pêche à la truite peut se pratiquer du 15 mars au 6 octobre ; pour la truite de mer, c’est du 25 février au 31 octobre. Pour les tailles limites de capture : 10 pouces (25,4 cm) pour la fario et 12 pouces (30,5 cm) pour la truite de mer.

Iles Orcades

Pour les Orcades (Orkney en anglais), se renseigner auprès de l’Orkney Trout Fishing Association : description notamment des principaux lochs à découvrir sur ces îles, avec les mouches à utiliser pour chacun d’eux.

Les îles Hébrides

La pêche sur îles Hébrides (Lewis and Harris, Uist) est brièvement décrite sur ce site touristique Visit Outer Hebrides qui propose des contacts et un certain nombre d’idées de spots.

L’île de Mull

L’île de Mull est une destination intéressante pour la pêche. Cherchons des informations utiles sur ce dépliant (utile, même s’il date de 2014 – vérifier toutefois sur place pour le prix des permis et les règles qui s’appliquent en 2018) proposé par le Tackle and Books de Tobermory (endroit où on achète les permis locaux et quelques mouches). Le loch Torr regorge par exemple de farios entre 20 et 30 cm (cf. mon récit sur l’île de Mull), les lochs Mishnish sont prisés par les autochtones ; les rivières Frisa et Lussa doivent être intéressantes à pêcher en cas de « coup d’eau ». On peut également télécharger ici des cartes de la plupart des lochs et rivières de l’île de Mull.

 les lochs Mishnish sur l'île de Mull
© Travelers and Fish – les lochs Mishnish sur l’île de Mull

L’île de Skye

Pour l’île de Skye, des informations générales sont à exploiter sur le site de la Portree Angling Association. Sont notamment décrits les principales rivières et les lochs les plus importants. Les prix des permis 2015 sont donc donnés à titre indicatif. Un contact mail est mentionné pour éventuellement solliciter plus d’informations.

 

Voici pour les principales rivières (choisies arbitrairement, mais tout de même en fonction d’une certaine « renommée ») une sélection de sites à parcourir. Ces liens pourront vous permettre de préparer votre voyage : soit parce que ces associations gèrent directement des parcours et donc vendent des permis pour certains pools, soit parce que les sites proposent des informations utiles sur les spots de pêche.

River Don

Des informations sur la Don sont disponibles sur trout salmon fishing, un des sites à fouiller pour beaucoup de rivières en Écosse : description du cours d’eau, de nombreuses photos des différentes portions de la rivière, des liens vers les principales associations locales de pêche, et beaucoup de cartes !!

Le site Aberdeen & Distric Angling Association est à consulter, de nombreuses cartes sont proposées (également pour la Dee), des tableaux de capture… Les règles de pêche pour 2018 sont également précisées pour ce district autour d’Aberdeen.

Certains clubs de pêche gèrent des parcours, sans avoir de site Internet. Pour pêcher la Don vers Kintore ou Kemnay, on se rapprochera du Kintore Angling Club ou du Kemnay Angling Club.

Lire aussi FishingTheFly, qui consacre plusieurs pages de son site à cette rivière : tactiques de pêche, mouches à privilégier (photos et matériaux à utiliser), liste de Fishing Tackle Shops…

River Dee

La Dee, qui se jette également dans la mer du nord au niveau d’Aberdeen, est aussi une rivière très réputée, que ce soit pour le saumon ou la brown trout. Pour cette rivière, des informations générales intéressantes sont à rechercher encore une fois sur trout-salmon-fishing ou sur FishPal.

Il est également intéressant de consulter ce site dédié à la river Dee, qui décrit différents parcours de cette rivière, précise quelles mouches sont utilisées par les locaux.

River Spey

Parcourir SpeyFisheryBoard, qui contribue à une saine gestion de la Spey : des informations sur la biodiversité et les espèces présentes sont notamment proposées, ainsi que de nombreux « fishing reports » tout au long de la saison.

La visite du site Grantown-on-Spey permet d’obtenir des informations pour la pêche de la Spey autour de Grantown. Une brochure spéciale détaille une trentaine de pools sur la Spey, et une trentaine de pools sur la Dulnain. Une carte et de nombreuses photos sont ainsi proposées. Des tableaux montrent le nombre de prises sur les dernières années (saumons, truites de mer) ; les prix des permis pour les visiteurs sont détaillés : 215 £ la semaine, ou entre 20 et 55 £ par jour selon la saison.

Pour pêcher la Spey plus en amont, visiter ce site de Abernethy Angling qui décrit différents pools proches d’Aviemore et donne le prix des permis (entre 30 et 45 £ la journée ; entre 95 et 165 £  la semaine).

En remontant la rivière, on peut être tenté de pêcher vers Newtonmore. Visiter dans ce cas : Badenoch Angling pour prendre connaissance des règles de pêche et du prix des permis (65 £ la saison pour les visiteurs, ou 15 £ la journée).

À noter par ailleurs que l’Aberlour Angling Club donne quelques informations sur sa page Facebook (gestion de 1,5 mile de rivière).

River Tay

La Tay est l’une des rivières à saumon les plus réputées du pays, située au centre-est du pays, à une quarantaine de miles au nord d’Édimbourg. De nombreuses « fisheries » sont ainsi disséminées tout au long de son cours. Voici une sélection de quelques structures qui proposent et organisent la pêche sur cette magnifique rivière.

Une quinzaine de pools sont par exemple listés sur ce site qui gère la pêche sur la Tay vers Meikleour (15 miles au-dessus de Perth) : Meikleour Fishing. Une page du site détaille le prix du permis (variant en fonction de la saison) et les périodes où il est encore possible de pêcher cette portion de rivière.

Pour prospecter la rivière aux alentours de Murthly, il convient de se renseigner sur ce site : Kercock Fishings. Sur ces 12 pools sur plus de 2 miles, la saison s’étend du 15 janvier au 15 octobre, le prix des permis variant de 25 à 115 £ par jour selon la saison.

Une dizaine de parcours sont proposés à une vingtaine de miles au-dessus de Perth, sur le site Perth and District Anglers association : description des conditions de pêche, carte des parcours et règles du club sont bien sûr notamment proposés.

À une trentaine de minutes au-dessus de Perth, Dalguise Fishing décrit une dizaine de pools, ainsi que les règles de pêche correspondantes. Un tableau synthétique récapitule les tarifs (de 22 £ en janvier à 109 £ en octobre) ainsi que le nombre de places disponibles chaque jour de la saison où la pêche est ouverte.

À la confluence de la Tummel avec la Tay, the Kinnaird Estate propose un secteur de pêche avec une grosse vingtaine de pools (dont les 3 derniers pools à saumon sur la Tummel) : entre le 15 janvier et le 15 octobre, les tarifs vont de 30 à 150 £ par jour.

Beaucoup plus en amont, aux alentours Aberfeldy, des informations sur la pêche à la truite, au saumon et à l’ombre sont à rechercher sur Aberfeldy Angling Club.

River Tweed

Au sud du pays, à la frontière avec l’Angleterre, coule la Tweed. Le site St Boswells Angling décrit par exemple les règles de pêche autour de Saint Boswells (à 40 miles au sud d’Édimbourg), détaille le prix des permis et donne des informations sur la pêche de la truite et de l’ombre.

Pour pêcher quelques miles en amont, vers Clovenfords, il convient de consulter ce site Gala Angling Association : la journée de pêche à la truite pour les visiteurs coute 9 £ (17 £ pour la semaine, 25 £ pour la saison).

Pour remonter encore la rivière de quelques miles et pratiquer la pêche entre Peebles et Innerleithen, ce site complet nous donnera toutes les informations utiles : Peeblesshire Trout Fishing Association. Des cartes précisent sur quels secteurs il est possible de pêcher, un choix de mouches est proposé pour pêcher efficacement la rivière.

À noter que les affluents de la Tweed peuvent également être intéressants à pêcher, comme la rivière Teviot aux alentours de Jedburgh (se renseigner sur Jedforest Angling Association).

Liens vers infos utiles et ouvrages complémentaires

La lecture de Fish in Scotland 2018 (en anglais) est une bonne porte d’entrée pour préparer son voyage. Ce document détaille par exemple la pêche pour les différentes espèces de poisson d’Ecosse (avec notamment les saisons à privilégier pour certaines rivières), propose des contacts pour des hébergements, des guides, des fisheries…

Le site visit Scotland propose des informations générales (en français), des liens vers de nombreuses pêcheries du pays, et d’autres articles et informations utiles.

Le site bienvenueenecosse est également bien renseigné, avec des informations intéressantes sur des rivières et lochs classées selon différentes régions d’Écosse (voir la carte en bas de cette page).

Les autorités écossaises souhaitent protéger leurs rivières et leurs populations de poissons du Gyrodactylus salaris. Ce parasite est naturellement présent dans quelques pays autour de la mer Baltique (Finlande, Suède, Russie). Il a également été identifié dans d’autres pays européens, dont la France, l’Allemagne, le Danemark… mais pas en Ecosse pour l’instant. Sa présence pourrait représenter de gros risques pour les saumons en Ecosse. Il est donc recommandé de prendre des précautions pour désinfecter son matériel de pêche. Plus d’informations sur ce parasite, ainsi que des conseils de désinfection sont à retrouver sur le site du gouvernement écossais.

LA bible du pêcheur écossais : « Rivers and Lochs of Scotland – the angler’s complete guide », de Bruce Sandison, qui donne des infos très précises et commentaires sur la plupart des lochs et rivières du pays : endroit où trouver le permis, mouches à utiliser et tactique de pêche, accès, types de poissons présents, périodes propices, etc..

À lire également : « Scotland’s classic wild trout waters », de Leysley Crawford

Pour obtenir des informations sur le niveau des rivières, réserver un parcours pour la pêche au saumon, trouver un guide, acheter un permis pour la truite sur de nombreuses rivières, lire un descriptif précis de la plupart des rivières écossaises… parcourir Fishpal.

Fishpal publie également sur cette page le registre national des clubs de pêche en Ecosse : Fishpal – Scotland Angling Clubs. Plus de 70 associations ou clubs de pêche y sont répertoriés : très utile et à fouiller pour préparer ses sessions pêche en fonction de son itinéraire de voyage.

Ils parlent de l’Écosse…

  • Sophie a fait de sa vie un voyage en orientant sa carrière vers le tourisme, mais depuis quelques années c’est depuis Édimbourg qu’elle tient son blog Ooh My World !
  • Colocataires dans la vie et sur le blog, Camille, Tao et Sarah forment un joyeux trio qui partage leurs aventures et leurs bons plans sur French Kilt.
  • Parce que ma sœur est arrivée un jour à Édimbourg et qu’elle n’en est jamais repartie, ce sont 3 voyages en Écosse que vous pouvez découvrir sur notre blog : Fish & Child(ren)

Carte des récits de pêche en Écosse

Une information en + ?

Contactez-nous pour contribuer

© Toutes les photographies sont notre propriété exclusive.