Accueil Haut de page
Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google +

Finlande

Lac Kilpisjärvi finlande

© Emmanuel, Journaux de Voyages, Lac Kilpisjärvi

Pays d’Europe du Nord situé entre la Russie et la Suède, la Finlande dispose de ressources halieutiques exceptionnelles. Saumons, truites, ombres, sandre, brochet… chaque pêcheur peut assurément choisir le type de pêche qui lui correspond.

Certaines régions jouissent déjà d’une belle réputation, par exemple la Laponie qui s’étend du nord de la Norvège à la Russie, et dont une importante superficie se situe en Finlande. Mais d’autres régions finlandaises méritent assurément à être connues, que ce soit tout simplement pour profiter de paysages uniques, ou pour promener ses cannes à pêche.

Permis de pêche

Toutes les informations sur le système de permis de pêche de loisir en Finlande sont à retrouver (en français) sur ahven.net (Federation of Finnish Fisheries Associations).

Pour les personnes entre 18 et 64 ans, le droit général de pêche est gratuit pour la pêche à la ligne (au ver), pour la pêche au trou et pour la pêche du hareng au rig. Pour tous les autres types de pêche, les personnes âgées entre 18 et 64 ans devront s’acquitter de la « taxe piscicole de l’Etat ». En 2017, cette taxe coûte 39 € par an, 12 € pour 7 jours ou 5 € par jour.

Pour la pêche avec plusieurs cannes, la pêche aux écrevisses, la pêche sur les zones de rapides qui abritent des poissons migrateurs notamment, il est aussi nécessaire de se procurer le « permis du propriétaire de la zone aquatique en question ».

Pour les personnes de moins de 18 ans et de 65 ans et plus, la taxe piscicole de l’État n’est pas à payer. Il convient toutefois d’obtenir le permis du propriétaire du secteur où l’on pêche (sauf pour la pêche au trou, la pêche à la ligne, la pêche du hareng au rig ou la pêche au leurre avec une seule canne).

Il est possible de s’acquitter de la taxe piscicole de l’État directement sur Internet : eraluvat.

Des permis pour certains parcours peuvent également s’acheter en ligne : kalastusluvat kalapaikka (par exemple des licences pour les eaux rapides, la pêche sur certains lacs…).

Pêche du brochet en Finlande
Pêche du brochet en Finlande © Visit Finland – Koski

Tailles minimales de capture et quotas

Les périodes de protection, les tailles limites de capture et les quotas journaliers sont précisés sur ahven.net.

Pour résumer, des périodes de protection sont instaurées dans les fleuves/rivières et ruisseaux pour la truite et le saumon : du 1er septembre au 30 novembre. La période de protection des saumons de lac s’étend du 1er août au 30 novembre. Des protections sont également spécifiées pour les « truites à nageoire adipeuse » (par exemple protégées dans le Golfe de Finlande et sur toutes les zones maritimes).

Concernant les tailles de prise selon les espèces :

  • truite : 50 cm dans les eaux situées au nord de la latitude 67° 00’N (idem pour les truites à nageoire adipeuse coupée) ; 45 cm dans un ruisseau ou étang, où il n’y a pas de voie de migration vers la mer ou un lac ; 60 cm sur les autres parcours ;
  • saumon : 60 cm – 2 saumons par jour et par personne – 50 cm minimum « à une latitude de 63° 30’N dans la partie nord de la baie de Botnie » – à noter qu’il existe des réglementations spécifiques pour le saumon de lac ;
  • l’ombre est entièrement protégé dans la mer, et « protégé du 1er avril au 31 mai dans les eaux intérieures, au sud de la latitude 67° 00’N » – au sud de cette latitude la taille minimale de capture est fixée à 35 cm, contre 30 cm au nord de cette latitude ;
  • la taille légale de capture du sandre est fixée à 42 cm.

Des précisions sont également apportées pour l’omble chevalier, le lavaret, la lamproie et les écrevisses.

Pêche en Finlande : lever de soleil sur la rivière
© Visit Finland

Où pêcher en Finlande ?

La Finlande est un pays assez grand, d’une superficie comparable à l’Allemagne, mais n’est pas très densément peuplée. Par contre, le réseau hydrographique finlandais est particulièrement riche.

Le site Fishing in Finland est la porte d’entrée principale pour préparer son voyage de pêche en Finlande. De nombreuses rivières, de nombreux lacs sont décrits sur ce site, et font l’objet de « fiches spécifiques ». Ce site propose également (en français) une description générale de la pêche sur 4 entités géographiques – utile pour débuter ses recherches : la Laponie, la région des lacs (centre est), la cote ouest et le sud de la Finlande.

À noter que le site Discover Finland présente aussi un article « where to fish » qui peut permettre d’orienter ses recherches.

Outre ces informations d’ordre général, il est possible d’affiner ses préparatifs pour certaines régions finlandaises via des informations glanées sur la toile.

Pêche en Laponie

La Laponie est une destination prisée par les pêcheurs en Europe du Nord, en Finlande en particulier. On y recherche le saumon, la truite, l’ombre, l’omble chevalier, le brochet ou la perche.

Fishing in Finland nous propose par exemple une description générale (en français) de la pêche dans cette région, en précisant les noms des principales rivières et plans d’eau abritant ces espèces. On pourra affiner ses recherches, toujours sur Fishing in Finland, par exemple pour la pêche du saumon sur la rivière Teno, la « meilleure rivière à saumon d’Europe », sur les rivières Tornionjoki, Simojoki, ou sur le lac Inarijärvi.

Visit Rovaniemi propose également des pistes pour préparer son voyage de pêche, avec en particulier des idées de spots ou des contacts d’agences locales spécialisées dans la pêche, par exemple pour pêcher en bateau.

Le site eraluvat.fi sera également à parcourir en profondeur, puisqu’on y trouvera des informations très précises pour pêcher certaines rivières, comme la rivière Meltausjoki (prix des permis, espèces présentes, périodes de pêche, etc.).

lac finlande
© Emmanuel, Journaux de Voyages, Coucher de soleil sur le lac Luirojärvi dans le Parc National Urho Kekkonen en Laponie

Ostrobotnie du Nord – Kainuu

Pour la pêche vers Oulu, on se renseignera encore une fois sur eraluvat – northern ostrobothnia (prix des permis, périodes de pêche, techniques autorisées, quotas et tailles minimales de captures…).

Ce site est spécialisé dans la pêche aux alentours de Kainuu : kalallakainuussa. S’il est possible de contacter cette structure pour organiser son voyage, une visite de leur site Internet permettra également d’en savoir plus sur de nombreuses rivières (ou lacs) du secteur : types de licences, règles de pêche, espèces de poissons présentes dans les eaux… de nombreuses vidéos à regarder également !!

Pour des informations concernant la pêche de la rivière Iijoki, on consultera visit Taivalkoski : cette page nous décrit par exemple les caractéristiques d’un parcours de 20 km intéressant pour la truite et l’ombre, entre Taivalkoski et Jokijärvi.

Fishing in Finland nous propose également une présentation intéressante de cette rivière Iijoki, qui parcourt le pays sur plus de 300 km, et abrite de jolies populations de saumons.

La pêche sur quelques plans d’eau se trouvant autour de Pyhäjärvi est décrite sur visit Pyhäjärvi.

Pêche en Ostrobotnie

Un document spécifique proposait en 2015 des informations sur la pêche en Ostrobotnie (située au nord-ouest de Tampere, autour de Vaasa – ce document n’a pas été actualisé depuis). Si les informations sur les règles de pêche sont donc à prendre avec précaution, on peut tout de même trouver dans cette brochure beaucoup d’informations sur des guides de pêche locaux et sur des hébergements, avec tous les contacts utiles.

L’ensemble de ces informations est à retrouver sur une carte interactive mise en ligne sur Pike Paradise : ce site décrit la pêche de différentes espèces de poissons de la région, rappelle les principales règles de pêche et les permis qu’il est possible de se procurer.

Finlande occidentale

Pour la pêche vers Rauma, au sud-ouest de la Finlande, on consultera cette brochure qui montre sur une petite carte une quinzaine de cours d’eau ou de lacs sur lesquels se diriger dans cette région. Une trentaine de contacts pour des hébergements ou des prestations de guidage est aussi proposée. Cette brochure datant de 2015, il conviendra de vérifier les informations liées aux règles de pêche directement sur place.

Pêche dans la région de Tampere

La région de Tampere (ville plus de 200 000 habitants) abrite près de 2500 lacs (dont le plus grand Näsijärvi de 256 km²) et de nombreux cours d’eau.

Ce site en français zanderland.fi propose des informations générales, mais très complètes, avec notamment une quinzaine de spots en « eaux rapides » présentés sur une carte, de même qu’une douzaine de plans d’eau. Cette page précise les espèces de poisson présentes dans le « zanderland », les tailles de capture et périodes de fermetures (s’assurer avant la partie de pêche d’avoir des données actualisées). Un « calendrier du pêcheur » est même proposé pour les lacs de la région Tampere, avec pour chaque mois les températures moyennes observées, les horaires de lever et de coucher du soleil, quels types de poissons attraper et avec quelles techniques.

L’office de tourisme de Tampere présente par ailleurs une liste de contacts locaux (guides de pêche) et des informations générales sur la pêche dans cette région.

Pêche dans l’archipel Aland

Pour pêcher sur ces îles situées entre la Suède et la Finlande, on peut prendre connaissance des informations proposées par visit Åland : rappel de certaines réglementations, liens vers des guides de pêche, infos sur la pêche au saumon, à la truite de mer, au carnassier…

Helsinki

La ville de Helsinki propose quelques informations sur son site Internet, notamment des règles de pêche spéciales à ses eaux, des liens vers des contacts locaux proposant des prestations de guidage, et des précisions sur des zones interdites à la pêche.

Helsinki fishing guide est une « alliance des meilleurs guides de pêche » officiant dans la région de Helsinki. Différents types d’excursions sont proposés, des contacts permettent de solliciter les guides associés au sein de cette structure.

Pêche à la mouche en Finlande, au coucher du soleil
© Visit Finland – Marko Tervonen

Ils parlent de la Finlande…

  • Manu vous dira qu’il n’y a pas assez de montagnes en Finlande, mais c’est juste pour râler parce qu’il a quand même écrit, sur Journaux de Voyages, près d’une dizaine d’articles sur ce pays… je le soupçonne donc d’y trouver son compte 🙂
  • Si certains ont des envies de pêche sur glace, ils pourront déjà commencer par tester leur résistance au froid à travers les récits William et Cécile, et de leur voyage en Laponie finlandaise ; c’est sur Retour du Monde
  • La Finlande c’est aussi la deuxième maison de Céline du blog Je Papote, et son compagnon Jérôme, d’Aurora Maniac, qui passent leurs hivers là-bas à chasser les aurores boréales 🙂
Une information en + ?

Contactez-nous pour contribuer

© Les photographies sont la propriété exclusive de leur auteur. Merci de leur partage.