Accueil Haut de page
Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google +

# FishOrne

Types de pêche : Mouche. Destinations : France.
Moulin de Gémages

Le Moulin de Gémages © Fish and Child

Pour les vacances d’automne, il est prévu que nous visitions la région du Perche en famille. Notre camp de base est établi au gîte du Moulin de Gémages, et en milieu de semaine une journée est consacrée à la pêche sur le parcours mouche du domaine. Les 2 premiers jours sont donc dédiés à la découverte du territoire du Parc naturel régional du Perche, mais c’est dur de passer 2 jours à côté de ces plans d’eau et de ces poissons sans me mesurer à eux !!

Un matin pour le perfectionnement du lancer

Je retrouve Ivan vers 8 h 30 autour d’un café au lodge. L’objectif est de jeter un œil sur le matériel que j’ai fait voyager dans le Perche : la Rédington classic trout en 6 brins (9 pieds, soie de 5) et la Airflo Journeyman en 7 brins, (9.6 pieds, soie de 6/7). Discussion sur les mouches qui devraient marcher aujourd’hui, échanges autour des bas de ligne… on rentre de suite dans le vif du sujet, puis on se dirige rapidement vers le premier plan d’eau.

plan d'eau du parcours de pêche à ma mouche de Gémages
Parcours de pêche du Moulin de Gémages © Fish and Child
plan d'eau du parcours de pêche du Moulin de Gémages
Parcours de pêche du Moulin de Gémages © Fish and Child

Là, Ivan en profite pour me prodiguer de précieux conseils sur mon lancer… Il y a du boulot !! 😊 Ne faisant qu’une dizaine sorties mouche par an, la plupart du temps tout seul, mes lancers ne sont pas techniquement parfaits, c’est un euphémisme. Ivan corrige mes mauvaises habitudes, et les premières prises s’enchaînent : ce sont dans un premier temps de jolies truites dorées et arc-en-ciel qui viennent à l’épuisette.

Après ces premiers lancers sur les plans d’eau, nous allons ensuite taquiner les farios sur le bief du moulin. Ça devient un peu plus technique, il faut jouer avec la végétation, mais les farios répondent présent et nous exposent leurs plus belles robes…

On remonte le cours d’eau, pour arriver sur un plan d’un gros hectare : l’eau ici est un peu plus claire, on aperçoit de jolis spécimens qui se nourrissent au bord du plan d’eau. On prend quelques refus, j’ai parfois du mal à faire passer la mouche parfaitement devant le museau des truites pêchées à vue, mais j’amène quand même à l’épuisette une jolie arc-en-ciel.

truite arc en ciel du Moulin de Gémages - Orne

L’après-midi pour une découverte du domaine en solitaire

Le repas du midi vite avalé, je retrouve Ivan et lui montre les mouches que j’ai en stock. Il me précise lesquelles devraient marcher cet après-midi (principalement des imitations de chironomes, des sedges et quelques streamers), et me voilà parti à l’« aventure » !! Le soleil a fait son apparition, ce qui est intéressant pour la balade, beaucoup moins pour la pêche… Au bout d’une heure à pêcher en streamers sur ma soie intermédiaire de 6 ou en sèche sur la soie de 5, je suis toujours « capot »… Il n’y a pas trop d’activité en ce début d’après-midi, disons plutôt pas de gobages, car régulièrement je vois tout de même de gros poissons sauter hors de l’eau en me gratifiant d’une belle chandelle !! Je vois aussi pas mal de gros spécimens en maraude sur les bordures. Un énorme omble (bien 60 cm) est justement tranquille derrière quelques herbes dans un mètre d’eau. À genou derrière la touffe, je fais nager mon streamer devant lui : il l’avale goulument, me fait un départ de fou, et me casse avant que j’aie pu engager le combat !! Je suis maudit…

Je croise un pêcheur, qui me dit faire pêche sur de gros sedges en poils de cervidés. Ne voyant pas d’activité en surface, j’insiste quand même avec mes streamers.

Moulin de Gémages © Fish and Child
Sur le parcours de pêche à la mouche du Moulin de Gémages © Fish and Child

Le doute s’installe : je suis en train de passer à côté de quelque chose… ce matin Ivan m’a fait toucher une dizaine de poissons, mais maintenant tout seul, je ne suis pas capable d’en rencontrer un seul !!! Pas si évident finalement, la pêche sur ce magnifique domaine qui nous propose autant de belles truites.

Ma « grande » fille (6 ans) me rejoint au bord de l’eau, et me dit qu’elle souhaite rester avec moi pour les 2 dernières heures de pêche… Je la fais participer à la partie de pêche : elle porte l’épuisette, choisit le streamer dans la petite sélection de mouches, m’indique le plan d’eau où je ferai les prochains lancers. Et ça marche : voici (enfin) une jolie gold qui se laisse tenter par le streamer, et qui arrive à l’épuisette tendue par ma fille. Elle est toute excitée, et moi aussi !!

truite gold du Moulin de Gémages

On continue la promenade tous les 2 dans ce cadre si paisible baigné de soleil, changeant régulièrement de spot. On croise encore plusieurs golds et une arc-en-ciel, on se régale. Il est maintenant 18 h. En cette soirée d’octobre, le soleil a déjà bien entamé sa descente, estimant sans doute avoir eu une journée bien remplie : c’est aussi le cas de ma fille, dont la patience a atteint ses limites, alors que c’est maintenant que les poissons semblent vraiment se mettre à table !! Je négocie quelques derniers lancers, toujours un dernier, et finit par me faire violemment secouer le streamer : le moulin s’emballe, le poisson n’est pas décidé à venir nous saluer… Je finis par l’approcher de l’épuisette. J’ai encore en tête les images de « ce petit moment de flottement », où cette grosse arc d’une bonne soixantaine de centimètres passe juste à côté de l’épuisette tenue par ma fille, pour faire un dernier rush, simplement pour nous donner quelques frissons supplémentaires.

truite arc en ciel du Moulin de Gémages - Orne

À 18 h 30, on entend la cloche sonner au loin : il est temps de prendre le chemin du retour, pour un petit débriefing au lodge, et un partage avec les autres pêcheurs… Je comprends que la pêche a été difficile pour tout le monde en début d’après-midi aujourd’hui : des températures assez chaudes pour la saison, une forte luminosité comparée aux jours précédents, et les poissons sont restés calmes en milieu de journée. Je n’étais donc pas seul à avoir du mal à faire du poisson, me voilà rassuré. 😊

Coup du soir au lodge

Le repas du soir à peine avalé, je passe (par hasard…) devant le lodge, je vois de la lumière : je rentre… au moment où Ivan s’apprête à servir un petit digestif à ses amis attablés !! On m’accueille en me confirmant : « tu tombes bien », je crois effectivement avoir un don pour ce genre de situations. 😊

On parle poissons bien sûr, pêche à travers le monde, on refait aussi le match de l’après-midi.

Le moulin de Gémages

Le moulin de Gémages est un parcours où seule la mouche fouettée est autorisée. On y pratique le no-kill, même si 1 à 2 prises sont permises par journée de pêche. L’épuisettage des poissons est obligatoire, la pêche s’effectue avec des hameçons sans ardillons (ou ardillons écrasés).

3 km de berges et 12 plans d’eau vous y attendent, sur un domaine de 15 hectares. Cette diversité de parcours proposés permet de varier les plaisirs : pêche en sèche, au streamer, nymphe à vue… Les différentes espèces de poissons présentes dans ces eaux expliquent également le succès du site, puisqu’on peut notamment croiser des truites tigre, des truites léopard, des truites bleues, des truites dorées, des ombles de fontaine et des ombles alis.

truite léopard u Moulin de Gémages
Truite léopard © Moulin de Gémages
Truite tigrée du Moulin de Gémages
Truite tigrée © Moulin de Gémages

Ces poissons bénéficient d’une double alimentation en eau (eau de rivière et de captage) : quelles que soient les conditions météo, les 2/3 du parcours sont protégés d’éventuels problèmes de turbidité suite à de fortes précipitations, et restent « pêchables » (idéal quand on vient de loin !!). La qualité de la ressource en eau explique aussi la diversité entomologique des lieux, qui fait le plaisir des poissons et des pêcheurs.

Un fly-shop vous attend sur place, où vous trouverez tout le « petit matériel » nécessaire, un vaste choix de cannes (Winston, Thomas & Thomas, Echo) et de mouches… Le Moulin de Gémages propose également un vaste choix de matériel via une boutique en ligne : lm2g-flyfishing.

Guide pratique

Le Moulin de Gémages sur la Carte !

Le Moulin de Gémages propose un gîte pour 5 personnes et plusieurs chambres d’hôtes.

Moulin de Gémages
Le Moulin de Gémages et son logde en bois

Tourisme

Durant 4 jours nous avons sillonné l’Orne en long, en large et en travers, vous trouverez plusieurs idées de balades dans le Perche sur notre blog Fish & Child(ren)  .

Le manoir de La Fresnaye-au-Perche
Le manoir de La Fresnaye-au-Perche © Fish and Child
Forêt de Bellême
Forêt de Bellême © Fish and Child

Ce séjour dans le Perche a été  organisé en partenariat avec Gîtes de France et Loisirs Accueil Orne mais seule ma responsabilité est engagée dans le fait que je n’ai pas attrapé plus de poissons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *