Accueil Haut de page
Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google +

Chili

chili region des lacs osorno

© Laura & Seb, Les Globe Blogueurs, Région des Lacs, Osorno

Pays d’une longueur de plus de 4 000 km du nord au sud, mais d’une largeur maximale de 350 km, le Chili est bordé par l’Océan Pacifique sur sa côte ouest, et par la Cordillère des Andes sur sa frontière avec l’Argentine.

Ces particularités géographiques offrent des climats et paysages très différents, et donc des parcours de pêche très diversifiés, qui en font un pays au potentiel de pêche impressionnant.

Généralités sur la réglementation et permis de pêche

Il est nécessaire d’acheter une licence de pêche récréative auprès du Service national de la pêche (achat de permis ici). C’est cette institution, SERNAPESCA (Servicio Nacional de Pesca y Acuicultura), qui détermine les quotas de pêche journaliers et les dates d’ouverture selon les espèces et les régions.

C’est la Loi 20 256 qui établit l’ensemble des règles, publiée en avril 2008.

L’objectif de cette loi est d’encourager la pratique de la pêche récréative, de protéger les espèces de poisson et les écosystèmes et de développer les activités touristiques associées.

Les prix des permis pour l’année 2017, pour les étrangers et pour les eaux « marines et continentales » sont de : 13 200 $ (pesos chiliens) la semaine (soit environ 28 80 €), 37 60 € le mois et 56,40 € la saison.

Certains parcours privés, appelés cotos nécessitent l’achat d’un permis supplémentaire. Voici un peu de lecture en espagnol sur ces cotos, mais les informations plus précises sont à chercher sur place bien sûr.

Où pêcher au Chili

Il faut directement aller rechercher les informations auprès des autorités locales concernées, une fois la destination choisie. Voici pour certaines régions chiliennes, où le tourisme pêche est développé, des liens vers des sites institutionnels, des clubs de pêche ou des offices de tourisme locaux.

Région de Aysen

Un guide de pêche récréative est édité pour la région de Aysen. Description de plus de 80 rivières, ruisseau ou lacs, avec pour chacun d’entre eux : des précisions sur la végétation rencontrée et la faune associée, les accès, les principales espèces de poisson à rechercher et les principales techniques de pêche à utiliser. Une lecture incontournable si on souhaite promener ses cannes à pêche dans le secteur !

Pour aller pêcher autour de Coyhaique, il faut se renseigner directement sur le site de cette municipalité. Sont notamment précisées les dates d’ouverture (avec remise à l’eau du poisson : du second vendredi d’octobre au 1er dimanche de mai ; du 2e samedi de novembre au 1er samedi d’avril autrement). Cette page donne également des informations sur les espèces de poisson (et leur taille) à rechercher sur quelques rivières ou lacs. Le prix des permis est précisé, de même que certains points de vente de permis.

Région de Magallanes

Des informations générales sur la pêche dans cette région sont à lire sur Patagonia Chile, site officiel de la région de Magallanes. Ce site propose une description des principaux poissons à rechercher : truites de mer, farios, ombles de fontaine, saumons (chinook, coho). Une description est également faite des principaux fleuves de chacune des 4 provinces de la région : Tierra del Fuego (Río Grande), Antarctique chilien (Río Navarino), Ultima Esperanza (Río Serrano et Río Grey), Magallanes (Río Penitente). Le site donne les principales caractéristiques de chaque cours d’eau et liste quelques affluents intéressants à prospecter.

Région de los Lagos (Puerto Montt)

De nombreuses descriptions de spots de pêche sont à lire directement sur le site de la Région de Los Lagos. Ces précisions sont déclinées pour 12 localités, dont par exemple Puerto Montt, Carelmapu, Chonchi, Rio Negro Hornopirén… Pour chacune d’entre elles, des informations générales, et une carte permettent d’avoir des données plus précises pour différents spots (espèces de poisson, dates d’ouvertures, règles de pêche spécifiques – n.b. : il s’agit d’informations publiées en 2014).

À parcourir également : cette page du site du magasine Enfoque, qui liste 8 destinations incontournables pour la pêche à la mouche dans cette région : lacs Puyehue, Rupanco, Yelcho, ou rivières Maullin, Petrohue et Puelo par exemple.

Pour pêcher le rio Palena (au sud de cette région, fleuve qui vient d’Argentine), il est possible de consulter cette brochure : « guide de pêche récréative pour le rio Palena ». Même si ce document date de 2014, des informations intéressantes sont à récolter, en particulier sur les poissons présents et sur les techniques de pêche à mettre en œuvre pour les capturer.

Région del Maule

À lire, quelques informations sur le site de l’office de tourisme local, pour les 2 rivières Mataquito et Maule et un réservoir (Colbùn). Cette région est, en effet, « divisée » en 2 bassins versants : le río Mataquito au nord et le río Maule au centre, un des plus importants du pays qui prend sa source dans le Cordillère des Andes.

Il est possible de consulter ces cartes de pêche sportive pour la région, même si elles datent de 2007, qui indiquent de manière succincte les espèces de poisson présentes sur les principaux cours d’eau.

Région de Los Rios

Le site du club de pêche de Valdivia (cette ville est la capitale de la région) est intéressant à parcourir : chroniques de pêche produites par les locaux avec de superbes illustrations de rivières chiliennes et des jolies photos de poissons, une liste de mouches utilisées par les locaux, etc.. Le tout en espagnol bien sûr.

Quelques informations sur 3 rivières sont à lire sur Chili es tuyo : río Fuy, río Calcurrupe et río Enco.

Région de la Araucanía

Turismochile donne des idées de spots de pêche (en anglais) dans cette région : une trentaine de spots (plages, lacs, rivières) avec en particulier des indications de localisation. Les mêmes infos en espagnol sur LaPesca, qui propose également des précisions techniques pour différents types de pêche (saumon, truite, eaux froides, loup de mer…).

Des informations plus détaillées sur la pêche dans ce secteur à trouver Chile pesca y caza : beaucoup d’idées de spots sont proposées, avec également des photos de certains lacs et des précisions sur les principales rivières à prospecter.

Région Antofagasta

De nombreux récits de pêche, avec des photos de (gros !!) poissons et des secteurs de pêche – principalement pour la pêche en surfcasting, les techniques utilisées par les autochtones, sont à découvrir (en espagnol) sur le site du Club de pêche sportive Stella Maris. Ce même site propose une carte très intéressante de la région Antofagasta, qui répertorie une cinquantaine de spots de plage. Pour chacun d’entre eux : photo, coordonnées GPS, description des lieux et des poissons présents… Bref : une mine d’informations utiles.

À noter par ailleurs que le Service national de la pêche donne des informations sur les principaux lieux où pratiquer la pêche récréative dans une douzaine de régions du pays (infos datant de 2009, non actualisées à ce jour).

Lac et bateau - chili
© Laura & Seb, Les Globe Blogueurs, région des Lacs

Meilleure saison

Ce tableau, fourni par SERNAPESCA, détaille en fonction du numéro des régions chiliennes et des espèces de poisson recherchées, les principales dates d’ouverture de la pêche.

Pour résumer : les principaux cours d’eau sont ouverts d’octobre/novembre à avril (voire mai). Toutefois, du fait de la « morphologie atypique » de ce pays, préciser les périodes optimales de pêche n’est pas chose aisée. Certains professionnels s’accordent toutefois à penser que la période la plus propice pour la pêche au Chili s’étend de mi-décembre au mois de mars.

Ils parlent du Chili…

  • Seb et Laura sont Amérique-latine-addicts (si si j’vous jure, ça existe ce terme !), alors jetez-vous sur leurs articles (très complets) sur le Chili, c’est beau, et c’est là : Les GlobeBlogueurs
  • Manue et Seb, sont jeunes, beaux et talentueux. On ne va pas se le cacher ils nous énervent un peu 🙂 , mais leurs billets chiliens sont un régal, c’est sur Miles & Love
  • Céline se balade en Amérique du Sud en solo, elle écrit merveilleusement bien, et depuis quelques mois c’est depuis le Chili qu’elle nous fait vibrer grâce à sa plume, c’est sur Voyages d’une Plume
Une information en + ?

Contactez-nous pour contribuer

© Les photographies sont la propriété exclusive de leur auteur. Merci de leur partage.