Accueil Haut de page
Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google +

Pêche sur la Green river à Flaming Gorge

Types de pêche : Mouche et Truite et saumon. Destinations : Etats-Unis.
Pêcher la green dans Flaming Gorge

La Green river © Fish & Child(ren)

Rencontre avec la Green River

C’est le début de ce voyage d’un mois dans l’ouest américain, nous venons juste de visiter le Dinosaur National Monument, au nord-est de l’Utah. La Green river coulait dans le camping, et je n’ai même pas fait un lancer… Il faut dire que ces eaux boueuses bien teintées ne m’inspiraient pas trop. Le ranger m’indiquant la présence de poisson-chats dans le secteur m’a aussi un peu refroidi, je ne suis pas forcément équipé pour ça !!

Nous avons cinq nuits pour rejoindre le Parc du Yellowstone, situé à 600 km plus au nord. Je vois 2 principales options pêche qui s’offrent à moi : remonter au centre du Wyoming, en passant par Thermopolis et Cody pour pêcher les rivières Bighorn et Shoshone. Ou alors pêcher la Green River à Flaming Gorge, puis remonter à l’ouest du Wyoming, pour atteindre par exemple la Snake river et le Grand Teton National Park. Je choisirai cette 2ème solution.

Pêche sur la Green river à Little Hole dans l'Utah
La Green river à Little Hole © Travelers & fish

Dutch John, the place to be des moucheurs américains

Je m’avance vers Flaming Gorge conscient d’une réalité : je risque de rencontrer quelques pêcheurs dans le secteur, ainsi que des poissons pas forcément nés dans la Green river (je pèse mes mots donc 😊).

Nous posons nos valises dans le village de Dutch John, qui semble être sorti de terre dans le seul but d’accueillir les pêcheurs à la mouche !

La première sortie pêche se fait en famille, à Little Hole. Je sors les leurres, avec l’espoir que les petites rencontrent quelques truites américaines dès le début du voyage. Premier coup de ligne et première bagarre !! Le Lucky Craft pointer 48sp subit une attaque en règle… Et effectivement, une arc-en-ciel aux nageoires quelques peu atrophiées rejoint l’épuisette. Les filles sont aux anges, moi un peu moins de voir ce type de poisson dans un cadre si exceptionnel…

J’ai beau changer de leurres et de spots pour essayer de trouver d’autres types de poissons, rien à faire : D – contact, Rapala, Spearhead Ryuki, ou Gunki Gamera sont tous aussi efficaces, mais pas de trace d’un poisson sauvage dans le secteur en 2-3h de pêche…

Pêche en famille sur la Green river, à Little Hole
Pêche en famille sur la Green river, à Little Hole © Travelers & fish

Je reviens le soir, à la tombée de la nuit, mais équipé de quelques mouches… Il y a 4 ou 5 moucheurs sur Little Hole, l’ambiance est sereine dans cette lumière tamisée qui illumine la Green river pour encore quelques minutes, quelques poissons sont actifs. Actifs oui, mais pas assez pour s’intéresser d’assez près aux mouches que je leur propose ce soir… J’imagine que la Green river sait aussi se montrer capricieuse, même ici 😊

Pêche à la mouche sur la Green river à Little Hole, dans l'Utah
© Travelers & fish

Le lendemain, au petit matin, j’ai envie de voir le barrage de plus près : direction Spillway Boat Launch. J’imagine les dizaines de bateaux qui vont se mettre à l’eau ici aujourd’hui, mais là je suis seul !!

J’ai (encore) choisi ma petite Savage Gear Roadrunner xlnt2 (3-16g). La matinée commence calmement, quelques tapes amicales, mais des poissons moins enthousiastes que la veille. Puis quelques arcs à « manches courtes » se laissent tenter par le Duo Spearhead Ryuki 70S (pink yamame), c’est le plus vaillant ce matin. Le soleil se lève, le premier bateau passe, je comprends que la rivière n’est plus qu’à moi.

Je donne sa chance au Rapala acheté la veille au visitor center, en même temps que le permis. Valeur sûre notre ami finlandais : au milieu de ce courant, en essayant de pêcher profond, je me fais enfin malmener par un poisson qui peut s’appuyer sur ses nageoires 😊C’est une jolie fario de plus de 40 cm, qui repartira tranquillement dans son petit gouffre.

Truite fario pêchée dans la Green river
© Travelers & fish

La petite session matinale de pêche se termine, je ne regrette pas mon choix d’être venu visiter ce secteur en début de périple US… Je regrette surtout de ne pas pouvoir revenir ce soir retenter ma chance en sèche.

La Green River à Flaming Gorge est une rivière magnifique, cela ne peut pas se discuter. Le type de rivière dont je peux rêver la nuit, un gabarit parfait qui s’écoule dans de sublimes paysages tels qu’on les imagine avant de poser les pieds sur le continent américain.

Pour ce qui est de la gestion piscicole de la Green river, chacun se fera son opinion. Je trouve tout de même dommage de croiser ce type de poisson sur cette rivière mythique.

En même temps, nous français ne pouvons pas donner de leçons sur l’empoissonnement des rivières… J’espère juste que ces déversements restent localisés, probablement utiles pour concentrer la pression de pêche sur certains secteurs, laissant les parcours de rivière plus sauvages un peu plus tranquilles.

Une truite arc-en-ciel pêchée puis relâchée dans la Green river
© Travelers & fish
Panneau explicatif, pour aider à lutter contre les espèces invasives
Pour aider à lutter contre les espèces invasives… © Travelers & fish
Panneau à l'attention des pêcheurs, sur la Green river à Little Hole
© Travelers & fish

Guide pratique

Comment y aller ? Il est où le coup ? Sont où les fishs ?

 

Flaming Gorge se trouve au nord-est de l’Utah, à la frontière avec le Wyoming. Beaucoup de bateaux se mettent à l’eau au pied du barrage, à Spillway Boat Launch.

Un autre spot bien connu est Little Hole. Il est possible de pêcher la rivière entre ces points, pour une balade d’une dizaine de km.

Pêche en famille sur la Green river
© Travelers & fish

Autres spots à prospecter à proximité

Les possibilités de pêche autour de Flaming Gorge sont nombreuses… pour peu que le pêcheur soit disposé à faire quelques heures de route…

Le Colorado (l’Etat, mais surtout la rivière et ses affluents) sont à 3-4h au sud-est. Les Parcs du Yellowstone sont également à 4h, direction plein nord.

L’Utah peut également se visiter pour quelques unes de ses rivières, comme la rivière Provo, la rivière Duchesne (vers Myton) ou la rivière Fremont dans le Parc de Capitol Reef… Plus d’infos notamment sur visitUtah.

Egalement à visiter dans le coin

De nombreuses balades et activités vous attendent dans l’aire récréative de Flaming Gorge, les paysages y sont grandioses et surprenants, et la faune pas trop craintive ! 🙂

Red canyon dans Flaming Gorge
Red canyon © Fish & Child(ren)
Pronghorn dans Flaming Gorge
Pronghorn sur la route entre Dutch John et Little Hole © Fish & Child(ren)

Où dormir, où manger ?

Pour cette petite escale dans l’Utah, nous avions choisi le luxe des cabines du Dutch John Resort. Plusieurs types de cabanes s’offrent à vous à différents tarifs, des emplacements de camping sont aussi disponibles sur le site ainsi qu’un restaurant, une épicerie (minimaliste), et un flyshop.

Les campings autour de Dutch John sont plutôt rustiques, mais si vous souhaitez camper, nous vous conseillons de vous rapprocher des rives du réservoir, un peu moins pelées que le reste du paysage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

felis efficitur. Donec accumsan id quis odio